Lire la Suite

#Recette : Sticky Cake

Aujourd’hui, j’étais un peu stressée. J’ai le trac parce que dans 8 jours [ JE NE PEUX PAS ENCORE VOUS DIRE CE QUI ARRIVE MAIS C’EST ENORME ]. Donc, pour me détendre les nerfs, comme d’hab : patisserie ! J’ai toujours au frigo/dans le cellier, de quoi faire : un cake salé ou sucré, une quiche et/ou un fondant. Il y a des ingrédients de base, comme ça, sans lesquels je ne pourrais vivre bien s’il n’étaient pas tout le temps en quantité suffisante dans mon frigo, au cas où (« au cas où » is a pretty big deal for me) : crème fraiche, lardons, fromage râpé, beurre doux, sucre en poudre, farine, levure, chocolat pâtissier, oeufs, pesto… On ne sait jamais quand on va avoir, soit un coup de stress, soit une fiesta surprise pour laquelle il faut emmener un petit quelque chose.
Aujourd’hui, c’était stress, et j’avais de quoi faire un cake…

Publicités
Lire la Suite

La réalité des choses.

Aujourd’hui, je voudrais vous parler de mon métier. De mon métier principal, artiste musicienne, mais aussi de tous les autres métiers que je pratique en plus de celui d’artiste, parce que justement je suis artiste, et que je veux continuer à être artiste.
En fait, aujourd’hui, je voudrais vous faire plonger avec moi dans la réalité des choses pour que vous découvriez la partie submergée de l’iceberg qu’est mon travail, mon boulot, ma passion, ma vocation.

Lire la Suite

Chef’s Table, une série Netflix qui donne faim.

Ce n’est pas un secret, surtout si vous me suivez sur Instagram, j’adooooooore cuisiner, les bons p’tits plats de tous les jours et la cuisine des reste principalement, mais aussi et surtout pâtisser, gâteaux, cakes et autres entremets. En conséquence, j’ai toujours 300+ (no joke) bouquins de cuisine à acheter sur ma wishlist et des éternels fantasmes de marchés florissants, d’épices rares, d’ustensiles indispensables, et de robots de cuisine astucieux. Geek que je suis, je suis également des chaînes YouTube de cuisine avec avidité, comme Sorted, Laura Vitale, l’Atelier des Chefs, ou encore l’INCONTOURNABLE Martha Stewart.
Donc forcément, quand le chéwi m’a parlé d’une nouvelle série Netflix qu’il regardait sur des grands chefs qui parlent de leurs restaurants et de leurs découvertes et créations culinaires, j’ai sauté sur le canap’, me suis blottie contre lui et j’ai tout de suite pris le train en marche.

Lire la Suite

What happened, miss Simone ?

What happened, Miss Simone ? est un incroyable long-métrage documentaire réalisé par Liz Garbus sorti le 26 juin 2015 en exclusivité sur la plateforme Netflix, et que j’attendais depuis que j’en avais vu la bande annonce il y a quelques semaines déjà (merci les pubs youtube, pour une fois !).

J’ai découvert Nina assez tardivement dans ma carrière. Mon admiration pour Ella et plus globalement des chanteurs dits « à voix » (naturellement née, je pense, de mes obsessions de technicité et de maîtrise de mon instrument) m’ont longtemps empêché de rencontrer, sur mon chemin musical, d’autres artistes chanteurs peut-être justement moins virtuose, mais tout autant expressifs et importants. Nina en a fait longtemps partie, et je le regrette.

Lire la Suite

Bref, j’ai chanté à l’Olympia. (WHAAAAAAAAATTTT?????)

Le mardi 9 juin dernier, believe it or not, j’étais sur la scène de l’Olympia ! C’est fou, non ? J’ai toujours pas atterri pour être honnête. Will I ever ? Est-ce qu’on se remet vraiment des belles choses de la vie, ou nous laissent-elle éternellement un goût unique et addictif de revenez-y ?
Une chose est sûre, je n’ai pas fini de remercier Jacky Terrasson de m’avoir invitée à partager cette scène mythique le temps de quelques morceaux, et Christophe Deghelt d’avoir orchestré cette soirée dont la magie restera, je pense, longtemps dans tous les coeurs de cette belle équipe : Jacky himself, mais aussi, Thomas Bramerie, Lukmil Perez, Minino Garay, Stéphane Belmondo, Cecile McLorin, Anne Sila, Marcio Faraco et la danseuse Catherine Denecy.

Lire la Suite

Who. What. Why.

Je m’appelle Mathilde.
J’ai 30 ans.
Je suis chanteuse.

On m’a récemment vu à la télé, et dans quelques articles de presse, papier et web, et jusqu’ici, ça me paraît toujours tellement improbable, et je crois bien que je n’atterrirai jamais de cette aventure. Mais depuis, la vie continue quand même, et comme j’aime la concevoir : en travaillant dur et ne rien considérer comme acquis ou dû. J’aime travailler. Ou plus vrai encore, j’aime mon travail. La musique, sous tous ses aspects, du chant en lui même à la création des affiches pour la promo d’un concert, de l’élaboration d’un projet à l’organisation du plan de scène. Toutes les phases magiques qui emportent jusqu’à ce moment incroyable où on partage un instant quasi mystique avec le public…

Bref, la musique, c’est toute ma vie. Mais pas que !