Ma France Insoumise

Hier, j’avais la chance d’√™tre √† bord de la P√©niche Insoumise avec Jean-Luc M√©lenchon et une poign√©e d’autres artistes insoumis et acteurs de la sc√®ne culturelle fran√ßaise, pour un √©change autour du Livret Culture de la France Insoumise. Quel¬†moment privil√©gi√© ! Quel bouleversement de voir enfin un candidat dire « Vous dont c’est la profession savez forc√©ment mieux que moi, alors √©clairez-moi pour que nous fassions mieux ! », de pouvoir s’exprimer alors librement sur nos arts, nos quotidiens, nos id√©es, nos convictions, et d’√™tre – v√©ritablement – non plus simplement √©cout√©s mais entendus.
Quel autre candidat a cette d√©marche, cette honn√™tet√©, cette humilit√©… ce courage !?

A bord, j’ai bu les interventions d’Eva Darlan, qui a¬†√©voqu√© (chiffres gla√ßants √† l’appui) la trop maigre place et consid√©ration des femmes dans l’art et les milieux culturels,¬†¬†Bernard Bloch, qui a touch√© mon coeur d’√©ternelle insoumise en rappelant qu’un gouvernement qui soutient vraiment l’art est un gouvernement qui soutient -aussi- l’art et les artistes qui le critiquent, ou encore Sam Karmann, qui a d√©battu¬†de la noblesse du m√©c√©nat, ses niches fiscales, et le¬†sponsoring qui lui enferme l’art dans l’argent et le marketing.

Photo : Télé de Gauche Paris

Quelle chance d’avoir aussi avec nous les r√©dacteurs du livret culture pour nous √©clairer et nous r√©pondre, et quel bonheur d’entendre Jean-Luc nous parler de son amour de l’art, de la culture et des intellectuels, de ses projets pour la jeunesse, celle qui fera les adultes √©rudits de demain, et de sa confiance en l’intelligence et l’√©motion humaine.

Jean-Luc…
Non, il¬†n’est pas √©tonnant que l’homme fascine. Son charisme embrasse tout l’espace, et √©treint ceux qui s’y trouvent avec un¬†naturel franc. Quand il vous regarde¬†droit dans les yeux du bout de ses jolies billes √©meraudes gorg√©es de jouvence, vous ne doutez plus qu’il vous voit, qu’il vous consid√®re, qu’il vous √©coute. Son √©rudition g√©n√©reuse¬†est fascinante, et son courage politique, qui l’habille √† fleur de peau, touche droit au coeur. L’homme providentiel a beau ne pas exister, et Jean-Luc M√©lenchon a beau vivre √† des lieues du culte de la personnalit√© qu’on lui pr√™te, il incarne cependant, et peut-√™tre malgr√© lui, des id√©aux et des espoirs si grands qu’ils sont port√©s par tant de coeurs et de consciences. Ainsi, les gens l’admirent, et l’aiment pour cela. Et c’est surement ce qui d√©range¬†les puissants et panique les oligarques, car on ne peut gu√®re batailler contre la puissance d’un amour gorg√© d’espoir et d’estime quand on a que la haine et la mesquinerie pour fusil.

Vous savez, une des plus belles amours, nous l’avons pour devise.

Fraternité.

Et je crois bien que c’est cet amour l√† qui tisse si finement l’√Ęme de la France Insoumise. Ma France Insoumise…. Solidaire, libre, g√©n√©reuse, partageuse, et oui, fraternelle. Ma France insoumise… celle que l’on rencontre au d√©tour d’un pr√©au de fortune o√Ļ l’orchestre et le choeur insoumis entonnent des chants populaires du monde entier, celle qui s’arr√™te, avec au bout des bras des poussettes, pour √©couter attentivement les porte-paroles des groupes d’appui qui diss√®quent¬†avec minutie le programme pour les passants, celle qui brave la pluie pour en √©couter encore un peu, celle curieuse qui roule parfois des kilom√®tres jusque¬†dans les meetings pour se faire sa propre opinion, celle qui se rencontre dans des gradins, sur des places, sur des quais, et qui discute, qui d√©bat, qui converge, diverge, mais qui toujours se rassemble.

Le Satan moderne, l’Argent, voudrait tant nous dresser les uns contre les autres, imposer son immorale loi du plus fort, pour r√©gner seul et sans encombre. Il est de toutes les peurs, de toutes les mis√®res, de toutes les querelles politiques, et pire encore, il est de toutes les guerres et si souvent de tous les crimes. Mais nous ! Nous, le peuple de France, pacifique, universaliste, le peuple des lumi√®res ! Nous portons au plus profond de notre ADN notre Fraternit√©, tant et si bien que nous l’√©crivons sur toutes les fa√ßades de la nation, et¬†apportons ainsi aux yeux de tous l’√©quation alchimique du bonheur populaire : Libert√©, Egalit√©, Fraternit√©.
Le programme de la France Insoumise n’est finalement qu’une d√©clinaison pr√©cise de cette feuille de route, √©crite par et pour le peuple, pour qu’il prosp√®re enfin et que les citoyen‚ÄĘne‚ÄĘs, reposs√©d√©s de leur libre-arbitre, de leur conscience, de la capacit√© de vivre et non plus survivre, soient heureux.

D’ailleurs, l’avez-vous lu ? Lisez les programmes, mes chers amis, c’est important. √Čveillez votre¬†conscience politique, faites confiance √† votre intellect ! Il saura vous guider vers vos convictions profondes, quelle qu’elles soient. Mais surtout,¬†soyez tr√®s prudent quant aux m√©dia, qui ne sont pas neutres puisque la totalit√©¬†des cha√ģnes de t√©l√©vision priv√©es, ainsi que la totalit√© des quotidiens et hebdomadaires (√† l’exception de L’Humanit√©, La croix, Marianne, et Politis), appartiennent √† tout juste neuf¬†milliardaires. Neuf personnes poss√®dent tous les m√©dias, vous vous rendez compte ?
Comme l’a si judicieusement dit mon compagnon : « Pourquoi neuf milliardaires, lou√©s pour leur incroyable intelligence dans le domaine des affaires, sont all√©s racheter des organes de presse ? Des groupes souvent d√©ficitaires, avec tr√®s peu de chance de rentabilit√© m√™me en √©crasant les co√Ľts… R√©guli√®rement en gr√®ve pour d√©fendre leur statut, leurs conditions de travail et, plus r√©cemment, leur ligne √©ditoriale… Quel est l’int√©r√™t ? »
Oui, osez¬†toujours poser la question, et soyez critique sans rel√Ęche : « Pourquoi me donne-t-on cette information ? Pourquoi ce fond avec cette forme ? Qu’attend-on de moi ? »… « A qui profite le crime ? » en quelque sorte.
Ne laissez personne voler votre libre arbitre ! Recoupez les informations dont on vous gave, et surtout, lisez les programmes. Lisez TOUS les programmes.

Moi, vous l’aurez compris, c’est bien le programme de la France Insoumise, √©crit par tant de citoyen‚ÄĘne‚ÄĘs d√©sireux de jours meilleurs, qui m’a touch√©. Ainsi que son candidat, je ne peux pas le nier.
Jean-Luc M√©lenchon m’a attrap√© le coeur √† chaque discours, √† chaque meeting, quand il s’exprime directement face √† nous sans interm√©diaire et sans montage sensationnaliste, et qu’il ne nous prend pas pour des imb√©ciles incapables de comprendre des mots savants ou des concepts √©labor√©s, quand il d√©nonce le patriarcat et la violence de notre soci√©t√© √† l’√©gard des femmes, quand il parle de cr√©ation et de culture, quand il d√©fend la cause animale, quand il place l’√©cologie au centre des urgences non seulement fran√ßaises mais plan√©taires, quand il d√©fend la sant√© pour tous, le travail pour tous, l’acc√®s √† une vie digne pour les personnes en situation de handicap, et l’√©ducation de qualit√© pour tous peu importe son milieu social et ses moyens…

Dimanche prochain, je voterai¬†donc pour un programme social, soci√©tal, √©cologique, √©conomique, pacifique,¬†complet et intelligent, pour l’homme courageux et √©rudit qui¬†le porte, et pour tous les insoumis¬†qui pensent avec altruisme et empathie √† tou‚ÄĘte‚ÄĘs les citoyen‚ÄĘne‚ÄĘs, de France et m√™me du monde, quelle que soit leurs classes, leurs milieux, leurs circonstances, pour nous permettre √† tous, simplement, de mieux vivre, ensemble, en toute libert√©, en toute √©galit√©, et en toute fraternit√©.

J’esp√®re que vous saurez, vous aussi, voter en votre √Ęme et conscience, pour que vive la d√©mocratie.

<3,

Cr√©dit photo : Quentin K√ľper
Publicités