Les mini-moi dans ma tête.

Dans ma tête, on est plusieurs. Cherchez bien… voiiiilà, chez vous aussi. Avec mes copines Ariane et Emma, on s’est rendue compte qu’on a pas toutes les mêmes, mais qu’elles occupent des postes clés, qui soit nous aident, soit nous agressent – nos petites voix qui sont de bon conseils ou qui alors nous pourrissent ! Alors pour mieux leur tenir la main, ou leur résister envers et contre tout, selon à qui nous avons à faire, nous les avons nommées, pointées du doigts, et leur avons donné forme… voici donc les miennes :


VANESSa dite « vaness », Mon imposture.

giphy-5

Vaness, elle est HORRIBLE. C’est avec elle que j’ai le plus de problèmes, honnêtement. Elle prend de la place comme une invitée malpolie et grossière, est pleine de bile, et s’amuse de ma tristesse quand je me mets à croire à ses conneries méchantes qu’elle me susurre sans cesse à l’oreille comme des vérités absolues. Perverse-narcissique, manipulatrice, cruelle pour le plaisir, elle passe son temps à me dire que j’arriverai jamais à rien, et que tout ce qui m’arrive n’est pas mérité, que les gens qui m’aiment ne m’aiment pas vraiment ou alors par intérêt, et que le bonheur ne dure de toute façon pas et que faut pas s’y habituer. Je la hais, surtout parce que trop souvent je crois que c’est moi qui pense des trucs, alors qu’en fait c’est elle qui m’a mis ces idées de merde dans la tête, et que ça l’amuse en plus, cette p…


JENNIFER dite « jen », Ma peste.

giphy-4

Jen est souvent de mèche avec Vaness, c’est pour ça qu’on l’aime pas non plus. Elle porte en bannière les bas instincts comme des jeux d’enfant, et passe son temps à dire « mais ça sera marrant ! » ou « ils l’ont bien mérité, allez… ». Elle me pousse à être une personne que je veux pas être, mais qui semble la faire rire elle, sans aucune empathie, morale ou le moindre tact. Une vraie… ben… peste. La plupart du temps, je l’écoute simplement pas tellement elle est imbuvable.


ROBERT, dit « BOB », MON hamster.

l7plipb

Bob est un obsessif. Il se colle tous les 3 jours une nouvelle image d’épinal devant sa cage, et tourne frénétiquement dans sa roue pour l’atteindre, sans aucune considération du monde autour de lui, comme si ça le menait à quelque chose.
Oui, Bob, non-content d’être mono-maniaque, est aussi un peu con.


VALERIE, dite « Valou », mon sentiment d’urgence.

job-duties-secretary_22920e5811dc718a

Valou, c’est la secrétaire de direction venue tout droit des enfers. Elle est persuadée que tout est à faire pour hier, que rien ne se fera si on s’y met pas la semaine dernière, que la boîte va couler, « c’est obligé, regardez, on a pas sauvé le monde entier malgré lui et dans la minute ! On va tous mourir immédiatement dans d’atroces souffrances ! Demain est la fin du monde ! Attendez, il reste des post-its ? J’ai encore 860 listes de choses à faire avant l’apocalypse imminente. C’est pas parce qu’on va mourir qu’il faut mollir… »
Valou a évidemment un ulcère latent et de l’eczéma anxio-induit, et on dirait qu’elle essaie constamment de me le refiler. Récemment, elle a quand même réussi à me coller un zona, quoi ! Insupportable.


AMBER, Mon game.

img_3842

Au grand Casino Du Game à Las Vegas (celui de notre imagination, qui est mieux que le vrai), où le game de ma copine Ariane officie en tant que croupière sexy, où le game de ma copine Emma anime l’attraction bull-riding habillée en cowgirl et où le game de ma copine Rosy mène la revue burlesque des effeuilleuses de minuit trente, Amber, mon game à moi, barmaid tout sourire au Tavern Corner, a les seins qui débordent et hypnotisent la clientelle de leurs rebonds quand elle shake des cocktails. Son secret job ? Charmer les badauds de son âme solaire, et matchmaker les âmes esseulées qui échouent à son comptoir. Amber, c’est celle qui ne loupe jamais rien de ce qui se passe, sans avoir l’air d’y toucher. Elle ne rentre jamais seule quand elle a décidé de pécho non plus.


MARGUERITE, Mon Exaltation.

giphy-6

Marguerite écrit des poèmes en pleurant de bonheur, à la lumière de bougies de suif, à la plume d’oie, habillée en robe empire, comme tout le monde. Elle aime Keats, et part dans des tirades ferventes sur ce monde injuste qu’elle refuse, en envoyant valser les papiers de son bureau en l’air. Elle se jette sur des lits pour pleurer avec drama, raccroche au nez des gens après de long monologues réprobateurs (quand elle choisit de vivre au 21eme siècle), fait de l’équitation dans ses rêves, pleure et rit en même temps sur les quais de la Seine en écoutant les chansons qu’on lui écrit, alpague les gens dans la rue pour leur réciter des sonnets sur leur beauté et la vie qui est si incroyable, et claque des portes en partant – que l’issue des conversations soit bonne ou mauvaise, ça fait toujours son effet.


RITA, Ma « Que Sabe ».

img_1479_x-1200x675

Rita, elle sait tout. Elle a tout vécu, et ce qu’elle n’a pas vécu, elle l’a vu. Elle est la petite voix de mes ancêtres et de générations de femmes avant moi, à qui on ne la fait pas. Elle ricane en écoutant Vaness et Jen parler, comme un « cause toujours! » silencieux, et c’est elle qui me tape sur l’épaule en passant, sans broncher, en retournant fumer son cigare, comme pour me dire « Tout ira bien ma petite, allez. Les écoute pas, tous ces cons ». Je ne sais jamais si elle parle de mes autres mini-moi, ou des gens qui m’entourent. Elle est des fois mystérieuse comme ça, Rita.


WONDER ME, Ma super-héros.

flat800x800075f-u6

WonderMe, c’est ma petite warrior chérie ! Plus tard, elle sera Que Sabe, comme Rita, mais pour le moment, c’est elle qui, seule comme une grande avec son petit costume flamboyant, tacle Vaness et Jen quand elles exagèrent. C’est elle qui amène ses médocs à Valou quand elle est à bout, fournit le parchemin à Marguerite, et change la cage de Bob, à qui elle n’en veut finalement pas d’être con, puisque « après tout, c’est pas de sa faute ». WonderMe, c’est celle qui malgré sa mini-taille, prend le temps de me redonner maxi-foi en moi-même, comme si elle mesurait plus qu’un géant ! Elle a toujours des bonnes idées, voit la vie du bon côté, et ne s’avoue jamais vaincue. C’est ma préférée de tous les mini-moi !


ET VOUS ?
Dans votre tête ?
Vous êtes combien ?

🙂 ❤

Mathilde

Publicités