Pasteis de bacalhau : les beignets de morue comme au Portugal.

Ça se voit pas vraiment, avec ma blooondeeeeur, mes yeux bleux, et mes tâches de rousseur, mais la moitié paternelle de moi est portugaise. Alors bon, je baragouine très mal la langue par manque de pratique et de vraie vie / temps passé là bas, mais si y’a un truc que je connais du Portugal, c’est la CUISINE 😀 Déjà parce que mon papa cuisine, et donc des recettes portugaises de temps à autre, mais parce qu’aussi, après de nombreux étés passés là bas, j’ai eu le temps, tout de même, de me pencher sur la gastronomie locale. Et ce n’est pas un mythe, la morue est véritablement le poisson national. Sauf que moi, la morue, je la préfère en pasteis ! Donc comme ça faisait à peu près 1 ans que j’en prometais à Alexis, je me suis enfin décidée à lui en faire pour égayer sa rentrée au Café U. Et voyez-vous, ils défonçaient pas mal !! Du coup… je me suis dit que j’allais partager la recette avec vous ! Parce que franchement, c’est simple comme bonjo… comme Olà 😛

Bon appétit les amis !
Mathilde


Les INGREDIENTS (pour env. 15/20 pasteis)

• 800 gr de Morue Désalée (J’achète la mienne chez Picard ! Pratique !)
• 800 gr de Pommes de terre à chair tendre
• 1/2 litre de Lait entier
• 4 à 6 Oeufs
• 2 oignons
• 1 bouquet de Persil Plat
Sel, Poivre
• Huile d’olive
Huile de friture


La RECETTE

1 / Eplucher les patates et les disposer dans un fait-tout avec la morue coupée en morceaux. Verser le lait, puis diluer avec de l’eau jusqu’à recouvrir les ingrédients. Faire cuire 20-25 minutes, ou jusqu’à cuisson complète des pommes de terre.

2 / Egoutter les ingrédients et réserver la morue dans un plat à part. Dans un grand saladier, réduire les pommes de terre en purée. Ajouter l’oignon très finement haché et le persil ciselé. Réserver.

3 / A l’aide d’une pince à épiler ou équivalent, retirer les arêtes de la morue (et la peau). Avec les doigts, émietter très finement la morue dans la purée de pommes de terre, puis bien mélanger jusqu’à obtention d’un appareil homogène.

4 / A l’aide d’une cuillère en bois, ajouter un à un les oeufs au mélange, jusqu’à obtention d’un appareil ni trop épais, ni trop liquide. Goûter, et saler et poivrer en conséquence.

5 / Dans une friteuse (Perso, j’utilise mon wok !), verser un mélange de 2/3 d’huile de friture, 1/3 d’huile d’olive. Faire chauffer.
Astuce : On sait que l’huile est chaude comme il faut quand on verse une miette du mélange et qu’elle remonte à la surface instantanément en frémissant.

6 / Avec deux cuillères à soupe, former des quenelles et les déposer délicatement dans l’huile (Attention à ne pas faire cuire trop de pasteis à la fois). Laisser dorer quelques minutes, égoutter à l’aide d’une araignée et disposer sur du papier absorbant.

A déguster chaud, tiède, froid, en entrée, plat,
POUr l’APERO, le brunch, un pique nique… MIOM !

14225352_789129294562817_1421021845901502599_n

Publicités